La trépanation crânienne en contexte archéologique : revue critique, nouveaux éléments de diagnostic et approche du temps de survie post-opératoire - MNHN - Muséum national d'Histoire naturelle Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Cranial trepanation in archaeologial context: Critical review, new diagnosis elements and postoperative survival time approaches

La trépanation crânienne en contexte archéologique : revue critique, nouveaux éléments de diagnostic et approche du temps de survie post-opératoire

Abstract

Les découvertes archéologiques d’individus présentant des trépanations crâniennes se multiplient aujourd’hui, alors que l’identification des stigmates d’une opération volontaire reste dans bien des cas complexe, voire discutable. Les lacunes osseuses crâniennes ont en effet des origines multiples (maladies métaboliques ou infectieuses, traumatismes, atteintes taphonomiques) rarement considérées durant le diagnostic. Les modalités de cicatrisation de la voûte sont, de plus, mal connues. L’amplitude de la reformation osseuse est en effet indéterminée, et il n’est donc pas possible d’estimer concrètement le temps de survie du sujet. Afin d’accroître la fiabilité des diagnostics démonstratifs et différentiels, de mieux distinguer les trépanations des « pseudotrépanations » et d’envisager une évaluation chronologique du temps de survie post-opératoire, nous avons réalisé un dépouillement bibliographique associé à une analyse exploratoire de coupes scanners issues d’examens de quatre patients adultes trépanés au CHU de Bordeaux. Une base de données rassemblant plus de soixante-dix étiologies responsables de la présence de lacunes osseuses crâniennes a, de ce fait, été constituée. Elle pourra être utilisée par les archéologues durant le diagnostic différentiel pour estimer l’origine d’un défaut d’après un examen macroscopique. L’analyse des coupes scanners a ensuite amélioré les connaissances sur les signes de cicatrisation, tout comme elle a autorisé l’exclusion de la possibilité d’une restitution (totale ou partielle) de la portion de voûte prélevée. Ces résultats ont conduit à proposer d’autres diagnostics (fuite du liquide céphalo-rachidien, céphalocèles) pour des cas jusque-là identifiés comme des craniectomies. Un système d’évaluation chronologique du temps de survie postopératoire à partir de la cicatrisation a, de même, été proposé. La poursuite d’une revue critique via ces outils permettra notamment de reprendre les données statistiques historiques (nombre de cas, répartition géographique, recrutement) concernant la pratique.

Dates and versions

mnhn-02552458 , version 1 (23-04-2020)

Identifiers

Cite

Caroline Partiot, Emilie Dodré, Aline Thomas, Bruno Maureille. La trépanation crânienne en contexte archéologique : revue critique, nouveaux éléments de diagnostic et approche du temps de survie post-opératoire. 1841e réunion scientifique de la Société d’Anthropologie de Paris, 27-29 Janvier 2016, 2016, Lyon, France. pp.S24, ⟨10.1007/s13219-015-0136-3⟩. ⟨mnhn-02552458⟩
87 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More